Semaine de barrages aller en tout genre pour les clubs français dans les coupes européennes.
La Ligue des Champions ouvrait le bal dès mardi soir avec la défaite à domicile de l’Olympique Lyonnais face à la Real Sociedad (0-2). Rémy Garde et Jean-Michel Aulas avaient prévenu « on a moins de pression qu’au tour précédent face au Grasshopper de Zurich puisque même en cas d’élimination dans cette double confrontation face aux Basques on serait sûr de jouer une compétition européenne en étant reversés automatiquement en Ligue Europa ».
Certes les gars ! mais JMA nous a tellement saoulé la saison dernière avec ces objectifs prioritaires et impératifs de 3ème place synonyme de Ligue des Champions qu’on peut avoir du mal à comprendre ce genre de discours avant le match de mardi soir.
Résultat : des joueurs basques surmotivés face à des Lyonnais crispés et limités dans les intentions.
Il reste 90mn à l’OL pour écrire une jolie page de leur histoire européenne en renversant la tendance mercredi à 
San Sebastián dans un Anoeta survolté. Une victoire par 3 buts d’écart permettrait à JMA d’accéder à la Ligue des Champions, la vraie !

La face cachée de Esbjerg…

Jeudi soir c’était au tour de Nice et Saint-Etienne de jouer leur match aller de barrage de Ligue Europa.
Saint-Etienne a mené 3 fois sur le terrain du club danois de Esbjerg avant de prendre 2 buts en 5 minutes et de s’incliner 3-4 sur le fil. Certes il y a défaite, mais en soi ce résultat est plutôt favorable en coupe d’Europe. En ayant inscrit 3 buts à l’extérieur, une petite victoire au match retour permettrait aux Verts de passer ce tour et de rejoindre la Ligue Europa, la vraie !

Avant le match, il était dit que Nice se méfiait des Chypriotes. Les joueurs de Claude Puel sont malgré tout tombés dans le piège de Limassol (0-2) et ont certainement hypothéqué leur chance de jouer la Ligue Europa, (la vraie !) à L’Allianz Riviera dès cette saison.

Les clubs français engagés cette semaine en barrage des coupes européennes n’ont pas brillé. A croire que Nice et Saint-Etienne n’ont pas compris qu’en cas d’élimination, eux, ne seront pas reversés en Ligue Europa.

Aller, on se revoit la semaine prochaine et on croise les doigts pour l’indice UEFA…